Quels sont les effets de la lumière bleue ?

Quels sont les effets de la lumière bleue ? Voilà une question que vous vous posez sans doute. Aujourd'hui, on entend de plus en plus parler de lumière bleue. Mais que savons-nous vraiment de ses effets sur nos yeux et sur notre santé globale ? On fait le tour de la question pour vous dans cet article.

La lumière bleue, qu'est-ce que c'est ?

La lumière bleue désigne en fait une petite partie du spectre lumineux. Et plus précisément, la partie bleu-violet. Cette lumière bleue se situe à mi-chemin entre les rayons ultra-violets et la lumière bleu-turquoise. D'un côté, les rayons ultra-violets sont une lumière nocive et nocive pour l'oeil humain. De l'autre côté, la lumière bleu-turquoise au contraire est une lumière visible, non nocive et même essentielle à notre bien-être psychique.

La particularité de la lumière bleu-violet ? Ce sont ses ondes extrêmement courtes. A cause de ces ondes particulières, la lumière bleue pénètre profondément dans notre rétine et irrite l'oeil en cas de surexposition.

Quel est l’impact de la lumière bleue sur nos yeux ?

L'impact de la lumière bleue sur nos yeux n'est pas négligeable, loin de là. Tout d'abord, on l'a vu, c'est un type de lumière agressive. Ensuite, fixer longtemps une source de lumière bleue tend à nous faire beaucoup moins cligner des yeux. Il en résulte une rougeur et une sécheresse des yeux.

Fixe-t-on réellement souvent une source de lumière bleue ? La réponse est oui, car la lumière bleue est très concentrée dans l'éclairage des écrans de nos smartphones, tablettes, ordinateurs, télévisions. Or on estime aujourd'hui en France le temps moyen passé devant un écran à ... six heures par jour. En fait, nous sommes donc quasiment tous concernés par une surexposition à la lumière bleue. Et les effets négatifs ne s'arrêtent pas à des yeux secs et rouges.

On constate rapidement une grande fatigue oculaire, à cause du fait que les yeux se contractent pour supporter le surplus de lumière bleue et le scintillement qui se dégage de l'écran. Ensuite, ce sont des problèmes de sommeil qui s'invitent, puisque la lumière bleue perturbe nos cycles biologiques. Des maux de tête peuvent aussi s'intensifier en douleur comme en fréquence.

Sur le long terme, le tableau n'est pas plus rassurant. En effet, la surexposition à la lumière bleue est responsable de l'apparition de nombreux cas de DMLA (Dégénérescence Maculaire Liée à l'Age). On voit donc bien que l'impact de la lumière bleue sur notre santé visuelle et globale est loin d'être anodin.

Comment protéger ses yeux de la lumière bleue nocive ?

Face à ce constat négatif, on peut être tenté de se dire : bannissons toute lumière bleue de notre vie quotidienne. Mais on l'a vu, la lumière bleue est partout : dans notre poche avec notre smartphone, au travail pour beaucoup avec l'ordinateur, dans la voiture avec les tableaux de bord connectés...

Pour éviter de renoncer à toute technologie, il existe des moyens de protection. Différents dans leur forme et dans leur usage, toutes ces protections ont cependant en commun de filtrer une partie de la lumière bleue qui se dégage de nos appareils. Le but ? Soulager nos yeux, prévenir ou atténuer les impacts de la lumière bleue sur notre santé.

Pourquoi protéger les yeux des enfants de la lumière bleue ?

Protéger les yeux des enfants de la lumière bleue est un enjeu particulièrement crucial. En effet, le cristallin humain est immature en-dessous de l'âge de dix ans. Il filtre donc moins bien la lumière bleue. Les effets de la lumière bleue sont donc plus forts chez les enfants que chez les adultes. Ensuite, les enfants auront tendance à fixer un écran des heures, à le regarder de très près , y compris dans l'obscurité.

Autant de pratiques qui rendent les répercussions de la lumière bleue encore plus nocive. Enfin, on sait combien un sommeil sain et réparateur est important pour leur développement intellectuel. Evitons donc aux enfants les troubles du sommeil associés à une surexposition à la lumière bleue.

S’équiper contre la lumière bleue nocive

Il existe deux grands types de protection contre la lumière bleue nocive : les filtres logiciels d'une part, les filtres physiques d'autre part. Les filtres logiciels sont des paramètres natifs des systèmes d'exploitation ou des applications tierces. les filtres physiques sont des barrières concrètes entre l'écran et vos yeux.

Lunettes anti lumière bleue

Les lunettes anti lumière bleue sont les filtres physiques les plus répandus et reconnus aujourd'hui. Leurs verres possèdent un revêtement spécial à même de filtrer une partie de la lumière bleue. Vous retrouvez ainsi rapidement un bon confort visuel et un meilleur sommeil. Notez qu'il en existe aujourd'hui pour tous les usages et pour tous les looks. On trouve ainsi des modèles en carbone très légers, des modèles plus classiques pour le travail, des modèles "gamers" aux verres très filtrants et à la monture sportive, enfin des modèles spécifiques pour enfants.

Filtre logiciel

Les filtres logiciels se sont beaucoup développés ces dernières années. Les deux géants du système d'exploitation, iOS et Windows (à partir de Windows 10), ont ainsi intégré directement un filtre anti lumière bleue dans les paramètres natifs des appareils récents. Ce paramètre est désactivé par défaut : il est présent sur l'appareil, mais c'est à l'utilisateur de l'activer lui-même. Chez Apple, il s'agit de NightShift. Son cousin chez Windows s'appelle NightLight.

Si vous possédez une version antérieur à Windows 10 ou si vous préférez choisir vous-même, il y a les applications. Entre Dimly, F.Lux, Twilight, IBlue, vous avez l'embarras du choix. La plupart proposent un réglage personnalisé de l'heure de transition entre les cycles jour et nuit et de la vitesse de transition.

Filtre physique

Vous préférez du concret ? Il existe une alternative en plus des lunettes anti lumière bleue : les filtres pour écran. Dans ce cas, il s'agit d'une plaque en verre spéciale capable de filtrer une partie de la lumière bleue. Vous la posez directement sur votre écran. L'avantage ? Une fois en place, vous n'avez plus à y penser. L'inconvénient ? Il y en a deux. D'une part, vous ne pouvez protéger qu'un écran à la fois. D'autre part, vous courez le risque de devoir recouper la plaque standard vous-même aux ciseaux pour la faire correspondre à la taille de votre appareil.

Conclusion

Les effets de la lumière bleue sur la santé sont plus redoutables qu'on croit. Heureusement, il existe des solutions, parmi lesquelles les lunettes anti lumière bleue et les filtres logiciels.

Articles sur le même sujet

Des lunettes à filtre bleu ? à quoi ça sert ?

Des lunettes à filtre bleu ? à quoi ça sert ? Vous en avez peut-être déjà entendu parler, mais vous n'êtes...
Lire l’article

Lumière bleue et dépression : quel lien ?

"Lumière bleue et dépression : quel lien ?" Au fond, on espère ne jamais avoir à faire cette recherche sur...
Lire l’article

Ecran sans lumière bleue : est-ce possible ?

Trouver un écran sans lumière bleue peut vous sembler le graal, si vous êtes à la fois très connecté et tr...
Lire l’article