Iblue : avis sur cette application filtre à lumière bleue

Vous avez peut-être déjà entendu parler d’Iblue. Notre avis sur cette application filtre à lumière bleue ? Sur cet enjeu important, Iblue est une application filtre à lumière bleue reconnue qui mérite toute notre attention.

Mais avant d’aller plus loin, demandons-nous pour quelles raisons filtrer la lumière bleue. La « lumière bleue » est un terme général qui désigne en fait deux réalités bien différentes. Sur le spectre lumineux, on distingue la lumière bleu-turquoise de la lumière bleu-violet. La lumière bleu-turquoise n’irrite pas notre rétine, et se révèle même essentielle à notre bien-être psychique.

Au contraire, la lumière bleu-violet agresse nos yeux. Elle possède une longueur d’ondes particulièrement courte, plus énergique que les autres couleurs. C’est en fait de cette lumière bleu-violet qu’il faut se protéger. Elle constitue la lumière typique de ces écrans qui nous accompagnent partout tout au long de la journée : smartphone, tablette, ordinateur, télévision. Mais en plus c’est aussi la lumière des éclairages à LED, des phares à xénon des voitures récentes, de l’affichage urbain digital.

En cas de surexposition, cette lumière bleue artificielle est source de fatigue oculaire, de troubles de sommeil voire, à long terme, de DMLA. C’est pour cela qu’aujourd’hui, les applications anti lumière bleue ont le vent en poupe.

Pour vous aider à y voir plus clair, on fait le point pour vous sur Iblue, application filtre à lumière bleue.

Fonctionnement de l’application Iblue

Iblue est une application filtre à lumière bleue encore assez peu connue du grand public, comparativement à F.lux par exemple. Elle dispose d’un fonctionnement intuitif et d’une interface plutôt ergonomique. Son rôle est de réduire la quantité de lumière bleue émise par votre appareil. Une application comme Iblue est ce qu’on appelle un « filtre logiciel », c’est-à-dire un filtre qui agit directement sur votre appareil. Grâce à Iblue, vous pouvez moduler la « température de couleur » de votre écran. Vous atténuez de la sorte le bleu « froid » et renforcez au contraire les teintes ocres plus « chaudes ». Quand la nuit tombe, votre écran se pare d’une couleur orangée, moins agressive et plus douce pour les yeux, notamment pour ceux qui ont l’habitude de travailler ou de lire sur écran toutes lumières éteintes.

Principales fonctionnalités du logiciel Iblue

Iblue dispose d’une minuterie automatique, qui lui permet de se lancer au moment opportun. Sur une barre coulissante, un curseur permet de moduler l’intensité de la lumière souhaitée. Enfin, l’originalité d’Iblue est de disposer de plusieurs couleurs, si vous souhaitez une teinte autre que celle de l'ocre-orangé typique des applications filtre à lumière bleue classiques.

Les plus

Iblue sait se faire discrète ! Elle n’utilisera que 0,2 Mo sur votre appareil. Très peu gourmande en énergie, l’application Iblue filtre à lumière bleue ne ralentira pas les autres tâches en cours sur votre appareil. Vous l’oublierez vite, et c’est justement le but : vous offrir un meilleur confort de lecture sans que vous ne soyez gêné par l’application.

Enfin, Iblue dispose d’un aperçu en demi-vue, qui coupe en deux en diagonale votre écran. Cette fonctionnalité est très pratique au moment de choisir l’intensité et la couleur de la lumière que vous souhaitez sur votre appareil.

Les moins

A vrai dire, nous n’avons relevé qu’un point faible chez Iblue : c’est une application compatible Android, mais pas iOS. Voilà qui fera certainement quelques déçus chez les inconditionnels d’Apple…

Comment le paramétrer ?

Il vous faut télécharger puis installer Iblue. Ensuite, cliquez sur « paramètres ». Réglez l’intensité et le type de couleur que vous souhaitez utiliser pour le filtre.

Puis réglez la minuterie automatique, afin qu’Iblue puisse passer d’un cycle à l’autre à la bonne heure.

Iblue vous protège t-il des écrans ?

Au bout du compte, Iblue, avis sur cette application filtre à lumière bleue ? Malheureusement, la réponse est très nuancée. Il est indéniable qu’Iblue est une application intuitive, ergonomique, élégante même. Elle consomme très peu et s’intègre parfaitement au  fonctionnement général de votre smartphone.

Iblue baisse bel et bien la part de bleu dans la lumière émise par l’écran de votre appareil. Votre écran semble clairement ocre, à tel point que vous pourrez avoir d’abord l’impression d’une qualité médiocre. Il vous faudra quelques jours pour vous y habituer.

Mais doit-on s’en satisfaire ? En réalité non. Les applications anti lumière bleue comme Iblue pourraient même provoquer l’effet inverse. Elles peuvent en effet induire un faux sentiment de sécurité. En clair, si la lumière est filtrée, plus besoin de faire attention : les utilisateurs risqueraient de regarder leur smartphone d’encore plus près, dans l’obscurité totale, jusque tard dans la nuit. Cela causerait une forte fatigue visuelle oculaire, qu’une application comme Iblue ne suffirait pas à juguler.

Pour une protection contre la lumière bleue, nous recommandons les lunettes anti lumière bleue

Pour se protéger efficacement des effets néfastes de la lumière bleue, il vaut mieux un filtre « physique » qu’un filtre « logiciel ». C’est-à-dire ? Un « filtre logiciel » est une application, un logiciel agit directement sur la lumière qui émane de l’écran de votre appareil. Au contraire, un « filtre physique » est un barrage concret que l’on interpose entre la source de lumière bleue et ses yeux.

Mais pourquoi tant de précautions, si’ l’on a déjà une application filtre à lumière bleue comme Iblue ? Déjà parce que les applications filtrent le bleu, mais n’agissent pas sur la qualité du halo lumineux qui se dégage de votre écran. Ensuite, parce qu’il sera tentant de désactiver votre filtre logiciel le temps de faire une activité nécessite un bon réalisme des couleurs (retouche photo par exemple), et ensuite de ne jamais le réactiver.

Enfin, parce qu’une application Iblue ne vous protègera que lorsque vous regarderez votre smartphone. Elle sera donc impuissante à vous protéger de l’écran de votre bureau professionnel, de la télévision panoramique de votre ami, mais aussi de l’affichage urbain digital et des phares à xénon lors de la conduite de nuit.

Pour toutes ces raisons, on vous recommande plutôt de privilégier les « filtres physiques ». En effet, vous pourrez garder toujours sur vous vos lunettes anti lumière bleue pour parer ainsi à toutes les situations où vous serez exposés à de la lumière bleue.

Articles sur le même sujet

Avis KLIM : de bonnes lunettes gaming anti-lumière bleue

Nous passons de plus en plus de temps devant nos écrans. Nos yeux sont donc exposés à de plus en plus de l...
Lire l’article

Lunettes gaming, utiles ?

Les ordinateurs, les smartphones, les télévisions font partie intégrante de nos vies. Pour les loisirs ou ...
Lire l’article

Où acheter des lunettes gamer ?

De plus en plus de personnes se sont récemment converties aux lunettes gamer, c'est-à-dire aux lunettes q...
Lire l’article