Fatigue oculaire liée aux écrans : causes et solutions

La fatigue oculaire liée aux écrans, vous connaissez ? Il y a de fortes chances pour que la réponse soit oui, si vous êtes souvent connecté aux réseaux sociaux. Mais aussi si vous consultez votre smartphone en permanence. Ou tout simplement si comme de nombreux adultes aujourd'hui, vous travaillez toute la journée devant un ordinateur.

Qu'on en ait conscience ou non, fixer un écran cause une grande fatigue oculaire. Pourquoi et comment l'éviter, ou du moins l'atténuer ? On fait le point pour vous dans cet article sur les causes et les solutions face à la fatigue oculaire liée aux écrans.

La fatigue visuelle, c'est quoi ?

La fatigue visuelle, c'est quoi ? Disons d'abord que c'est une sensation désagréable que nous sommes nombreux à ressentir à la fin de la journée. Mais sans que nous l'explicitions toujours clairement. En effet, dans l'inconscient collectif, seuls les travaux manuels sont véritablement fatigants. On est donc parfois aveugle sur ses propres symptômes oculaires, alors qu'on est confortablement assis à son bureau sans effort physique apparent.

Mais la réalité fait une peu mentir ce cliché. L'écran de notre ordinateur fonctionne grâce à des LED. Celles-ci émettent une forte quantité de lumière bleue. Or cette lumière bleue possède des ondes très courtes qui pénètrent en profondeur dans l'oeil et l'irrite.

De plus, le halo lumineux et le scintillement qui se dégage de l'écran force l'oeil à se contracter en permanence pour rester concentré sur des caractères pixellisés toujours moins nets que sur un support papier. Il en résulte des sortes de "crampes" oculaires, qu'accentue encore le fait de fixer un écran dans l'obscurité, sans éclairage indirect.

Quelles sont les conséquences de la fatigue des yeux ?

La fatigue visuelle est un phénomène gênant, et qui plus est, aux multiples répercussions sur la santé visuelle mais aussi globale. Toute la difficulté du diagnostic réside dans le fait que l'effet de la lumière bleue sur nous est double.

D'un côté celle-ci agresse notre oeil, provoquant de la fatigue oculaire. Mais dans le même temps se produit sur notre cerveau un phénomène inverse, puisque la lumière bleue stimule notre attention. On fait un petit tour d'horizon des principaux symptômes liés à la surexposition  à la lumière bleue.

Les principaux symptômes de la fatigue visuelle

Douleur dans le cou

Tous les ostéopathes le soulignent : les organes se répondent et se transmettent leur détente comme leur contraction. Or, la fatigue oculaire va se propager naturellement, par les voies nerveuses et musculaires, jusqu'aux cervicales. D'où cet inconfort dans la nuque, qui vire parfois en véritables douleurs dans le cou lorsqu'on est resté de longues heures devant un écran. A cela s'ajoute le fait que quand un écran nous captive, on a tous tendance à moins prêter attention à notre posture.

Vision floue

Une contraction et une fatigue oculaire finissent aussi par générer une vision floue, temporaire mais gênante. En effet, des yeux fatigués vont peiner de plus en plus à régler la focale.

Maux de tête

La fatigue oculaire augmente malheureusement la fréquence et l'intensité des céphalées.

Irritation des yeux

Sous le coup de la fatigue, les yeux deviennent rouges et inconfortables. On a une sensation de tiraillement qui s'installe à l'intérieur et autour de l'oeil.

Sécheresse oculaire

Il est aujourd'hui prouvé que le fait de fixer un écran nous porte à cligner des yeux nettement moins souvent. Ce fait est moins anodin qu'il n'y paraît. En effet, il en résulte un manque d'hydratation pour l'oeil, qui fonctionne moins bien et devient inconfortable.

Comment soulager et prévenir la fatigue oculaire des écrans ?

Face à ce constat plutôt alarmant sur les symptômes liés à la fatigue oculaire, que faire ? L'idéal est de combiner les approches, c'est pourquoi on a listé pour vous les principales ressources pour protéger votre santé oculaire... tout en restant connecté.

Utilisez des gouttes pour les yeux

On trouve facilement en pharmacie des gouttes artificielles. A défaut de penser à cligner des yeux souvent (ce qui n'est pas facile sur le long terme)... Cela peut représenter une solution indolore et discrète pour soulager vos yeux secs.

Respectez la règle des 20-20-20

Tous les spécialistes vous le diront : préserver ses yeux, c'est avant tout leur accorder des pauses. Un peu comme lors d'un long trajet automobile. Mais comment se souvenir de cette nécessité de la pause, alors qu'une longue tâche informatique ou qu'un bon film nous absorbe ? Pensez à retenir la règle des 20 - 20 - 20.

Toutes les 20 minutes, prenez 20 secondes de pause pour regarder l'horizon à au moins 20 mètres de distance. Cet exercice permettra à vos yeux de régler régulièrement la focale proche-lointain. Cela préservera leur souplesse et évitera ou du moins retardera la nécessité d'une correction médicale via des lunettes de vue.

Prenez une bonne position devant votre écran

L'essentiel est de maintenir une distance d'au moins  60 centimètres entre vos yeux et l'écran. Prenez garde en particulier à cette distance si vous consultez une tablette ou votre smartphone tout près de vos yeux avant de vous coucher. Car la proximité augmente fortement l'effet de la lumière bleue.

Réglez correctement la luminosité de votre écran

Vous pouvez ajouter une protection supplémentaire en paramétrant un filtre logiciel directement sur votre appareil. Il peut être un logiciel natif (sous Windows 10 comme sous Apple), ou bien une application tierce, à choisir. Ce filtre fonctionne en réduisant la part de bleu dans l'éclairage de votre écran, une fois la nuit tombée. Il en résulte une légère distorsion des couleurs, mais un confort visuel sensiblement amélioré.

Réglez votre éclairage intérieur

Ensuite, prenez l'habitude de garder toujours un éclairage autre que celui de votre écran, pour atténuer l'effet de la concentration de lumière bleue dans celui-ci. Pour votre éclairage domestique, privilégiez les ampoules "blanc chaud", moins concentrée en lumière bleue que les ampoules "blanc froid".

Portez vos lunettes anti-lumière bleue

Enfin, rien de tel pour protéger vos yeux de la lumière bleue que de porter des lunettes destinées à cet usage. Le traitement spécial de leurs verres permet de filtrer une partie de la lumière bleue pour soulager vos yeux. L'avantage des lunettes anti lumière bleue ? Vous pouvez les emmener partout avec vous.

Utilisez une application filtrant la lumière bleue

En complément aux lunettes et au couvre-feu digital, vous pouvez installer sur votre smartphone ou votre tablette une application filtrant la lumière bleue.

Conclusion

La fatigue oculaire est un mal contemporain à prendre au sérieux. Heureusement, des solutions existent pour préserver sa santé visuelle !

Articles sur le même sujet

Avis KLIM : de bonnes lunettes gaming anti-lumière bleue

Nous passons de plus en plus de temps devant nos écrans. Nos yeux sont donc exposés à de plus en plus de l...
Lire l’article

Lunettes gaming, utiles ?

Les ordinateurs, les smartphones, les télévisions font partie intégrante de nos vies. Pour les loisirs ou ...
Lire l’article

Où acheter des lunettes gamer ?

De plus en plus de personnes se sont récemment converties aux lunettes gamer, c'est-à-dire aux lunettes q...
Lire l’article