Lumière bleue : un danger pour les bébés !

Lumière bleue : un danger pour les bébés ! Si vous êtes hyper connecté et jeune parent, voilà un titre qui peut vous intriguer et vous effrayer. Comment fonctionne la lumière bleue ? Quels risques particuliers représente-t-elle pour les tout petits ? Quelles sont les solutions pour protéger les bébés de ses effets néfastes ? On vous dit tout dans cet article.

La lumière bleue : définition et effets sur la santé

La lumière bleue, c'est le nom courant qu'on donne à un phénomène physique précis. Il s'agit en fait de la fraction bleu-violet du spectre lumineux. Celle-ci se trouve entre les rayons ultraviolets et la lumière bleu-turquoise. Ces deux "voisins" diffèrent beaucoup. Les rayons ultraviolets sont une lumière non-visible mais très nocive. Tandis que la lumière bleu-turquoise est une lumière visible, non nocive et même essentielle à notre bien-être psychique.

Entre les deux, la fameuse lumière bleue a la particularité de posséder des ondes très courtes. Résultat : elles pénètrent profondément dans la rétine et irritent l'oeil à la longue. La lumière bleue se trouve à l'état naturel, dans la lumière solaire, mêlée aux autres couleurs du spectre. Mais là où elle devient véritablement agressive, c'est quand elle est artificielle.

Ainsi, on la trouve concentrée en grande quantité dans les LED. Or on croise ces LED partout au quotidien. Ce sont elles qui éclairent les écrans de nos smartphones, tablettes, ordinateurs, télévisions. Mais on trouve aussi quantité de lumière bleue dans l'affichage urbain digital, l'éclairage domestique à ampoules "blanc froid", dans les lampes torches et dans les veilleuses pour bébé.

Or, cette lumière bleue cause une fatigue oculaire, des maux de tête, des troubles du sommeil et de l'humeur. A plus long terme, on la tient aujourd'hui pour responsable d'une augmentation des cas de cataracte et de DMLA (Dégénérescence Maculaire Liée à l'Age).

Pourquoi les bébés doivent être protégés de la lumière bleue ?

Pourquoi les bébés courent-ils un danger particulier en cas de surexposition à la lumière bleue ? Déjà au niveau visuel, le risque est plus grand pour eux que pour les adultes. En effet, leur cristallin est immature avant l'âge de dix ans. Cela signifie qu'il filtre moins bien la lumière bleue : les effets de celle-ci sont donc plus intenses. Le sommeil est rapidement dégradé, la capacité d'attention aussi.

Ensuite, les bébés ont encore davantage tendance que les adultes à fixer les écrans longtemps et de très près. Voilà qui augmente encore les dégâts que cause la lumière bleue.

Enfin, il faut se méfier doublement des écrans concernant les bébés : à la fois à cause de la lumière bleue qu'ils dégagent, et des supports image et vidéo. Pourquoi ? Parce qu'avant trois ans, le bébé n'a tout simplement pas la maturité cérébrale pour distinguer le réel de l'imaginaire. Il en résulte une saturation, un flot émotionnel devant des images que son psychisme ne peut pas intégrer.

Pour préserver à la fois  son sommeil, sa santé oculaire et un développement imaginaire sain, il est donc essentiel de préserver votre enfant des dangers de la lumière bleue.

Les différentes manières de protéger votre bébé de la lumière bleue

Une fois ce constat posé sur les dangers de la lumière bleue, on vous présente les points essentiels pour une protection optimale de votre bébé contre les dangers de la lumière bleue.

Limitez le temps passé sur les appareils numériques

Les pédiatres comme les ophtalmologistes sont formels à ce sujet : il faut bannir tout écran avant trois ans. Après trois ans, le temps d'écran quotidien doit être court, encadré à l'avance, et se faire toujours en compagnie d'un adulte.

Gardez toujours à l'esprit l'immaturité et de l'intégration des émotions, et du cristallin. Il faut donc savoir résister à la tentation des écrans comme "baby-sitter numérique". En réalité, si les enfants sont "sages" devant un écran, ce n'est pas parce qu'ils aiment véritablement ce qu'ils regardent. C'est parce que la lumière bleue stimule leur attention et qu'ils sont comme sidérés par le flot d'image trop rapide pour eux.

Réduisez la luminosité de vos écrans

Difficile pourtant de vivre loin de tout écran. Un dessin animé à l'occasion est vite arrivé... Dans ce cas, pensez à réduire la luminosité de votre écran. Cela limitera déjà l'agression pour les yeux. Dans le même ordre d'idées, préférez si possible un écran pas trop grand, et pas trop près des yeux.

Sélectionnez vos sources lumineuses

On n'y pense pas spontanément, et pourtant un éclairage intérieur bien choisi peut changer la donne en termes de lumière bleue. Privilégiez les ampoules "blanc chaud" (en particulier dans la chambre du bébé). En effet, les ampoules "blanc froid" sont plus chargées en lumière bleue, stimulent la concentration et sont réservées aux bureaux, aux bibliothèques, aux laboratoires. Un éclairage "blanc chaud", au contraire, favorise la relaxation propice au sommeil de votre tout petit.

Pratiquez un couvre-feu digital

Tous les spécialistes sont formels : l'idéal est de pratiquer un couvre-feu digital. Il s'agit de proscrire les écrans au minimum deux heures avant le coucher. Cela permet à la mélatonine (hormone du sommeil) de se diffuser naturellement dans le corps. Ses vertus sédatives et relaxantes préparent progressivement le corps et l'esprit au sommeil lorsque je jour baisse.

Installez des filtres anti-lumière bleue sur vos écrans

Si votre bébé est malgré tout exposé à un écran, veillez à installer un filtre anti lumière bleue sur celui-ci. Il s'agit d'une plaque transparente dotée d'un revêtement spécial à même de filtrer une partie de la lumière bleue. Ce filtrage permet un meilleur confort visuel.

Exposez votre bébé le plus possible à la lumière naturelle

Enfin, pour contrebalancer les effets de la lumière bleue, exposez votre bébé le plus souvent et le plus longtemps possible à la lumière naturelle. En effet, la lumière naturelle a l'avantage de contenir toutes les couleurs du spectre lumineux, et non pas une seule comme les LED. Ces sorties au grand air seront de plus l'occasion pour vous et votre petit de recharger vos batteries en lumière bleu-turquoise, essentielle à notre équilibre intérieur.

Conclusion

On a vu combien la lumière bleue pouvait être dangereuse pour la santé et le sommeil des bébés. Heureusement, des solutions existent pour protéger votre bébé !

Articles sur le même sujet

Des lunettes à filtre bleu ? à quoi ça sert ?

Des lunettes à filtre bleu ? à quoi ça sert ? Vous en avez peut-être déjà entendu parler, mais vous n'êtes...
Lire l’article

Lumière bleue et dépression : quel lien ?

"Lumière bleue et dépression : quel lien ?" Au fond, on espère ne jamais avoir à faire cette recherche sur...
Lire l’article

Ecran sans lumière bleue : est-ce possible ?

Trouver un écran sans lumière bleue peut vous sembler le graal, si vous êtes à la fois très connecté et tr...
Lire l’article