Lumière bleue des LED : quels sont les dangers ?

Quels sont au juste les dangers de la lumière bleue des LED ? Cela peut sembler une question très technique. Mais en fait, c'est un sujet qui touche tout le monde. En effet, économiques et efficaces, les LED (ou diodes électroluminescentes) se sont désormais installées dans notre quotidien. Dans cet article, on mène l'enquête sur les réels dangers de la lumière bleue des LED.

Le point sur la lumière bleue des LED

La lumière bleue existe à l'état naturel. Elle est l'une des couleurs (le bleu-violet, pour être précis) de l'arc-en-ciel, donc de la lumière visible et naturelle du soleil. Là où elle pose problème, c'est sous sa forme artificielle dans les LED. En effet, les LED produisent une lumière qui contient beaucoup plus de bleu que la lumière blanche naturelle. Et on retrouve les LED partout sur notre chemin dans nos vies quotidiennes.

A l'extérieur, elles constituent l'éclairage urbain, l'affichage publicitaire digital, les lampes torches, les phares à xénon des voitures dernier cri. A l'intérieur de nos maisons, elles constituent l'éclairage domestique, nos écrans de smartphones, tablettes, ordinateurs, télévisions. Et aussi - on y pense moins - l'éclairage de nombreux jouets pour enfants et veilleuses.

Quels sont les dangers liés à la lumière bleue des ampoules à LED ?

En quoi la lumière bleue des LED pose-t-elle problème ? Parce qu'en cas de surexposition, la lumière bleue provoque des effets néfastes sur la santé visuelle mais aussi globale.

Les avantages des LED

Avant d'en faire le procès, il faut toutefois être juste avec les LED. Les ampoules à LED ont de nombreux avantages. Elles sont relativement économiques à la fabrication comme à l'achat. Elles ont une durée de vie significativement plus longue que les ampoules classiques. Enfin, elles sont très efficaces.

Les inconvénients des LED

Mais il y a le revers de la médaille. Les LED posent problème sur le plan de la santé. Même si on a encore peu de recul scientifique sur le sujet, étant donné que la banalisation des ampoules à LED est encore récente.

Problèmes de toxicité potentiels

La surexposition à la lumière bleue des LED pourrait effectivement occasionner de vrais problèmes de toxicité, tant au niveau oculaire que psychique.

Perturbation du sommeil

Cela commence avec la perturbation de nos rythmes biologiques veille-sommeil. En effet, la lumière bleue d'un écran fixé tard dans la soirée, et dans l'obscurité, va inhiber la sécrétion de la mélatonine. Or, la mélatonine est l'hormone du sommeil. Elle se diffuse en temps normal dans le corps lorsque la nuit tombe. Ses propriétés sédatives et relaxantes relâchent petit à petit nos fonctions motrice et cognitive. Nous nous préparons ainsi inconsciemment au sommeil. Si la lumière bleu bloque la mélatonine, nous nous endormons plus tard et nous dormons moins bien.

Une atteinte sur la santé et les yeux

La lumière bleue a pour effet de stimuler notre attention, tout en fatiguant notre oeil. En effet, la lumière bleue est agressive pour la rétine. Or la stimulation de notre attention nous fait fréquemment oublier de prendre des pauses visuelles, ce qui aggrave le phénomène. Enfin, nous avons tendance à moins cligner des yeux devant un écran. Cela engendre un problème d'yeux secs et rouges car trop peu hydratés.

Impact sur l’environnement

Enfin, la question du recyclage des LED n'est pas entièrement tranchée, ce qui est problématique. Les LED sont par ailleurs très utilisées pour l'éclairage urbain nocturne. Cela renforce la pollution nocturne et fragilise l'écosystème des oiseaux de nuit.

Quelles sont les personnes les plus à risque face à cette lumière bleue des LED ? 

Nous sommes tous concernés par la surexposition à la lumière bleue. Cependant, certaines catégories de population sont encore plus à risque que la moyenne. On fait le point.

Les enfants

Les enfants sont particulièrement pour deux raisons. Avant l'âge de trois ans, leur immaturité psychique les empêche de distinguer le réel de l'imaginaire. Or la lumière bleue captive leur attention des heures durant sur des images rapides. Mais leur psychisme n'est pas à même de les assimiler. La seconde raison est que leur cristallin est immature jusqu'à l'âge de dix ans. Jusqu'à dix ans, il filtre moins bien la lumière bleue qu'un adulte. Les effets néfastes sont donc renforcés.

Les personnes âgées

Avec l'âge, les cellules rétiniennes déjà fragilisées par le vieillissement cellulaire normal sont menacées par la lumière bleue qui génère des radicaux libres.

Les migraineux et les épileptiques

La surexposition à la lumière bleue a tendance à intensifier les maux de tête. A proscrire donc pour les personnes déjà sujettes aux migraines d'ordinaire. Il en va de même pour les personnes d'épilepsie.

Les femmes enceintes

Le danger est particulièrement élevé pour les femmes enceintes et les foetus. D'une part, les femmes enceintes ont un besoin intense de repos et d'écoute de leur propre corps pour mener à bien leur grossesse. Or la lumière bleue sur-stimule l'attention, fatigue les yeux et incite à négliger ses postures. Par ailleurs, il semblerait que la mélatonine traverse la barrière placentaire. Elle jouerait un rôle dans l'immunité et dans les rythmes circadiens du foetus.

Les patients souffrant d’une pathologie de l’œil

Les personnes ayant été opérés et disposant d'un cristallin artificiel doivent être particulièrement vigilantes.

Certains professionnels

Certains professionnels, travaillant dans l'éclairage, ou dans un milieu obscur soumis constamment soumis à de la lumière bleue (dans le métro par exemple) sont particulièrement à risque.

Quelles solutions contre les dangers de la lumière bleue des ampoules à LED ? 

Limiter l'usage des écrans à LED

La meilleure chose à faire, c'est de limiter le temps d'exposition à un écran. A défaut de bannir totalement les écrans, on peut mettre en place un couvre-feu digital. Il s'agit d'éviter les écrans au minimum deux heures avant de s'endormir.

Mettre des filtres logiciels sur vos écrans

Il est possible d'installer des filtres logiciels sur vos appareils. Ils réduisent la part de bleu et augmente la lumière ocre pour un meilleur confort visuel.

Éviter les jouets à LED

Pour protéger les enfants, évitez les jouets avec un éclairage LED puissant.

Régler la luminosité des écrans

Réglez la luminosité des écrans au minimum.

Conclusion

En définitive, les LED recèlent bien des dangers pour nos yeux et notre santé. Il est essentiel de s'informer et de se protéger.

Articles sur le même sujet

Lumière bleue des LED : quels sont les dangers ?

Quels sont au juste les dangers de la lumière bleue des LED ? Cela peut sembler une question très techniqu...
Lire l’article

Application anti lumière bleue Android

Application anti lumière  bleue Android : voilà des mots qu’on tape fréquemment dans sa barre de recherche...
Lire l’article

Télécharger filtre lumière bleue PC gratuit

Télécharger un filtre anti lumière bleue gratuit sur un PC : comment faire et pourquoi faire ? On vous pro...
Lire l’article