Liseuse lumière bleue

« Liseuse » et « lumière bleue » : voici deux termes bien dans l’air du temps. En quoi sont-ils liés ? Les liseuses connaissent un fort succès aujourd’hui. Au même moment, de nombreuses voix s’élèvent dans la communauté scientifique pour dénoncer les effets négatifs de la lumière bleue sur la santé visuelle et globale.

Doit-on se protéger de la lumière bleue lorsqu’on consulte une liseuse, pourquoi et comment ? On vous propose un tour d’horizon dans cet article.

La lumière bleue : Qu’est-ce que c’est ?

La « lumière bleue » désigne une mince portion du spectre lumineux. Il s’agit en fait d’une lumière bleu-violet. Celle-ci se trouve entre la lumière bleu-turquoise et les rayons ultraviolets. Or, si la lumière bleu-turquoise est bénéfique et même essentielle pour notre bien-être psychique, en revanche les rayons ultraviolets font partie de la lumière non-visible et nocive.

La « lumière bleue » est une lumière irritante pour les yeux à haute dose. On la trouve diffuse à l’état naturel, mais surtout en grande quantité dans la lumière artificielle des LED.

Ces mêmes LED composent le rétro-éclairage de nos écrans (smartphones, tablettes, ordinateurs, télévisions)... devant lesquels nous passons six heures par jour en moyenne ! La surexposition à la lumière bleue n’est donc pas un phénomène anodin.

Quels sont les dangers de la lumière bleue ?

La surexposition à la lumière bleue cause des effets négatifs à court comme à long terme. Ce sont d’abord des symptômes oculaires qui se font ressentir. Ainsi, vous aurez rapidement les yeux secs, rougis, la paupière qui tressaute, voire un trouble passager de la vision.

Puis peuvent apparaître des perturbations du sommeil. En effet, la lumière bleue inhibe la sécrétion de mélatonine (l’hormone du sommeil), ce qui retarde l’endormissement et rend le sommeil plus léger et moins réparateur.

Enfin, les conséquences peuvent être très graves à long terme avec l’apparition tardive de DMLA (Dégénérescence Maculaire Liée à l’Age), responsable de cécité partielle chez les seniors.

Liseuse et lumière bleue : existe-t-il un danger pour nos yeux ?

On peut donc légitimement se demander si lire sur une liseuse expose à cette lumière dangereuse pour nos yeux. La réponse est oui, mais à plus faible dose que face à un écran de tablette par exemple. En effet, les liseuses fonctionnent grâce à de l’encre électronique.

De plus, contrairement au rétro-éclairage des tablettes (éclairage derrière l’écran), toutes les liseuses sont équipées d’une lampe extérieure indirecte autour de l’écran. L’agression visuelle due à la lumière de l’écran d’une liseuse existe donc, mais est bien plus faible que sur un tablette ou un ordinateur.

Pourquoi mettre un filtre anti-lumière bleue sur ma liseuse ?

Mettre un filtre anti-lumière bleue sur votre liseuse permet de limiter encore plus la quantité de lumière bleue qu’elle dégage. Cela préserve votre santé, et garantit un plus grand confort de lecture, essentiel lors d’une longue séance de lecture.

Comment installer un filtre anti-lumière bleue sur ma liseuse ?

Certains fabricants proposent un filtre anti lumière bleue natif : il vous suffit alors de régler la colorimétrie de votre écran grâce à un curseur. C’est le cas de la fonctionnalité ComfortLight Pro que propose la marque Kobo sur certains de ses modèles.

Quelles solutions alternatives pour se protéger de la lumière bleue sur une liseuse ?

Si vous ne souhaitez pas utiliser de filtre logiciel, il vous reste les filtres « physiques » : protection d’écran ou lunettes anti lumière bleue.

-protection écran physique

Les filtres d’écran se positionnent directement sur l’écran de votre liseuse. L’avantage est qu’après leur installation, vous n’avez plus à y penser. Un premier inconvénient réside dans la taille du filtre, parfois incompatible avec votre modèle. Il vous faudra dans ce cas le recouper aux ciseaux. Un second inconvénient est le fait que le filtrage soit définitif et non réglable.

-Lunettes anti-lumière bleue

Vous disposez d’une autre solution de filtrage physique de la lumière bleue : les lunettes anti lumière bleue. Leurs verres disposent d’un revêtement spécial, qui permet de filtrer une part suffisante de la lumière bleue pour garantir un meilleur confort de lecture et une santé visuelle préservée. Bien sûr, il faut penser à les mettre, et les avoir sous la main.

Mais l’avantage des lunettes anti lumière bleue est que contrairement au filtre d’écran, elles vous protègent de toutes les autres sources de lumière bleue : smartphone, tablette, ordinateur, éclairage domestique, affichage urbain digital et même phares à xénon des voitures récentes en cas de conduite de nuit.

Existe-t-il des liseuses sans lumière bleue ?

Toutes les liseuses actuelles émettent de la lumière bleue, quoiqu’en plus faible quantité qu’une tablette. Pour avoir une liseuse sans aucune lumière bleue, il faut regarder du côté des modèles d’occasion sans aucun éclairage intégré.

Conclusion

On a vu dans cet article que les liseuses étaient aussi une source de lumière bleue, mais dans une mesure plus faible que les smartphones et les tablettes. Cependant, mieux vaut protéger ses yeux : ne pas s’exposer trop longtemps à un écran de liseuse, ou s’équiper de filtre ou de lunettes anti lumière bleue.

Articles sur le même sujet

Quels sont les effets de la lumière bleue ?

Quels sont les effets de la lumière bleue ? Voilà une question que vous vous posez sans doute. Aujourd'hui...
Lire l’article

Avis sur les lunettes anti lumière bleue

"Avis lunettes anti lumière bleue". Voilà un intitulé de recherche internet qui revient de plus en plus so...
Lire l’article

Les lunettes anti lumière bleue sont-elles efficaces ?

Les lunettes anti lumière bleue sont-elles efficaces ? C'est la question que tout le monde se pose, à l'he...
Lire l’article