Glaucome qu'est-ce que c'est ? Symptômes, solutions, traitements & astuces


glaucome

Le glaucome, qu’est-ce que c’est ?

Le glaucome est une maladie des yeux caractérisée par des lésions du nerf optique logé à l’arrière de l’œil. Lorsque le nerf est détérioré, le champ visuel est réduit entrainant une perte de vision. Toutes les informations envoyées au cerveau vont de ce fait perdre en qualité et en quantité. Le glaucome affecte principalement les individus âgés de plus de 45 ans. Selon plusieurs études, il pourrait être la deuxième cause de cécité dans le monde.

Quelles sont les causes ?

La source du glaucome est souvent liée à une pression située à l’intérieur de l’œil. Cette pression est due au blocage ou à la surproduction du liquide produit naturellement par l’œil. Le liquide s’appelle « humeur aqueuse ». Lorsque ce problème de drainage apparait, le liquide ne s’évacue pas automatiquement hors de l’œil, d’où la pression altérant les fibres nerveuses et les vaisseaux sanguins du nerf optique. Le champ visuel est alors attaqué, pouvant conduire jusqu’à la cécité. Outre l’âge, l’hérédité est aussi une des causes du glaucome. Si un parent est atteint de cette maladie oculaire, l’enfant risque aussi d’être touché.

Les différents types de glaucome

Il existe trois types de glaucome : - Glaucome chronique à angle ouvert : qui est le cas le plus fréquent, marqué par l’obstruction du filtre qui évacue l’humeur aqueuse. Ce type de glaucome est indolore mais il est surtout spécifié par la lenteur de l’altération de la vision. Son diagnostic est assez difficile car il n’engendre aucune gêne au début de la maladie. - Glaucome aiguë ou à angle fermé : caractérisé par le blocage de l’humeur aqueuse derrière l’iris. Le liquide n’est pas évacué normalement, provoquant une grande pression à l’intérieur de l’œil. Si ce type de glaucome n’est pas rapidement traité, c’est la cécité garantie. - Glaucome secondaire : Ce dernier type est généralement provoqué par une maladie congénitale, inflammatoire ou des traumatismes tels qu’un choc subi fortement par l’œil.

Quels sont les symptômes ?

Le glaucome est une maladie évolutive qui progresse silencieusement. Plusieurs symptômes sont enregistrés en fonction du type de glaucome: Pour le glaucome chronique, le patient peut avoir une vue significativement perturbée. Il peut sentir des maux de tête suivis régulièrement de douleurs oculaires. Ces symptômes concernent habituellement les deux yeux. Pour le glaucome aiguë, les symptômes sont assez nombreux, à commencer par le rougissement des yeux et la vision complètement floue. Une forte douleur se fait sentir au niveau de l’œil. Le malade peut être sujet à des vomissements ou des nausées. Lorsqu’il contemple des sources lumineuses, il peut apercevoir des halos colorés qui peuvent gêner sa vision. Pour les glaucomes secondaires, le patient est souvent sensible à la lumière. Ses yeux sont régulièrement larmoyants avec une visibilité très floue. Les symptômes du glaucome ne peuvent être détectés que grâce à un bilan complet et régulier de la santé oculaire.

Quels les traitements pour prévenir la maladie ?

Il est possible de soigner le glaucome s’il est détecté à temps. Il existe aussi des traitements pour ralentir ou prévenir sa progression. - Les gouttes ophtalmiques Ce sont les premiers traitements médicamenteux préconisés par le médecin. Elles sont très efficaces et garantissent une guérison à vie, à condition que le patient respecte bien la dose prescrite. On peut citer quelques-unes dont les myotiques, les bêta-bloqueurs, les analogues des prostaglandines, etc. - La chirurgie La chirurgie est importante si et seulement si les traitements médicamenteux n’ont pas porté leur fruit. L’opération consiste à éliminer la grande pression au niveau de l’œil. Une nouvelle voie sera donc créée pour évacuer l’humeur aqueuse et pour maintenir normalement cette pression oculaire. - Le laser Depuis quelques années, les médecines conseillent le laser pour prévenir et soigner le glaucome. Comme la chirurgie, le laser servira à empêcher une certaine pression à l’intérieur de l’œil. Il facilite l’évacuation de l’humeur aqueuse, écartant formellement l’endommagement des fibres optiques.

Astuces : comment soigner le glaucome de façon naturelle

Des soins naturels peuvent être efficaces afin de freiner l’apparition du glaucome. Comme pour le traitement de certains dysfonctionnements physiologiques, le glaucome peut être aussi soigné en respectant une hygiène alimentaire équilibrée et saine. Privilégier la vitamine C est une façon d’anticiper la maladie. Une haute teneur en vitamine C est efficace dans la mesure où celle-ci est capable de protéger l’œil. Grâce à cette vitamine, la pression au niveau de l’œil sera stabilisée. Il est donc conseillé de consommer beaucoup de fruits et légumes riches en vitamine C. (carotte, orange, citron, pamplemousse, etc.) La consommation de l’ail est aussi intéressante dans le cas du glaucome. Cet aliment est riche en soufre. Il est connu pour ses nombreuses vertus qui maintiennent les yeux en bonne santé. L’oméga 3 est parmi les ingrédients naturels capables de prévenir le glaucome. Ce composant est anti-inflammatoire et agit positivement sur l’aspect sanguin de l’organisme. L’oméga 3 est très bénéfique pour les yeux. Il améliore la vision et peut aider à écarter certaines maladies oculaires. Plusieurs aliments contiennent cet élément naturel. Les plus connus sont les poissons, le blanc d’œuf, les noix et les huiles de soja, de colza, de lin et de germe de blé.

Un arbre asiatique nommé Ginkgo Biloba

Le Ginkgo Biloba est moins connu que les ingrédients naturels comme l’ail et l’oméga 3. Et pourtant, il forme un grand soutien pour lutter contre le glaucome et certains problèmes oculaires. Cet arbre très ancien d’Hiroshima est réputé pour ses propriétés anti-oxydantes empêchant la coagulation sanguine dans l’organisme. Sa richesse en bio-flanoïdes est utile pour fluidifier le sang dans tout le corps et vers le nerf optique. La dose prescrite est de 160mg par jour durant plusieurs semaines. Pour éviter les problèmes, il est toujours préférable de consulter son médecin avant la consommation.

Lire aussi : 

DMLA - la dégénérescence maculaire liée à l’âge !
Lumière bleue : Ses dangers et comment s'en protéger ?