Astigmate, qu'est-ce que c'est ? Causes, symptômes, traitements et prévention


Astigmate

L'astigmatisme est un trouble visuel fréquent
, touchant les hommes comme les femmes à tous les âges de la vie. Plus de 15 millions de français sont concernés. Quels sont les mécanismes et les effets de l'astigmatisme ? Comment le corriger, le prévenir ? On vous explique tout.

Pourquoi est-on astigmate ?

Le plus souvent, l'astigmatisme est congénital : présent dès la naissance, il évolue peu avec l'âge. Les enfants de parents astigmates ne présenteraient pas plus de risques d'être eux-mêmes porteurs de ce trouble.

Lorsqu'il n'est pas inné, l'astigmatisme peut survenir à la suite d'un événement qui provoque un traumatisme oculaire : un choc (un accident de voiture par exemple), une opération de la cataracte, une greffe de la cornée, une brûlure, ou encore une infection (herpès, kératite).

Un astigmatisme évolutif peut témoigner d'une affection sous-jacente, le kératocône. Cette maladie génétique dégénérative rare est une contre-indication à la chirurgie réfractive au Lasik. Il est donc primordial de pouvoir la dépister en amont d'une opération au laser.

Si l'astigmatisme cornéen est le plus fréquent, il arrive que la déformation touche le cristallin situé à l'intérieur de l'œil. L'astigmatisme est dit total lorsque les deux troubles sont combinés.

Les symptômes de l'astigmatisme

En temps normal, la courbure de la cornée est sphérique, ce qui permet aux rayons lumineux de converger en un seul point de la rétine et d'offrir des images nettes et parfaitement contrastées. En cas d'astigmatisme, la cornée présente une courbure plutôt ovalaire. Les rayons lumineux se focalisent dans l'œil en deux foyers principaux, entraînant une vision trouble et imprécise. Plus rarement, il existe trois ou quatre méridiens distincts, voire plus. On parle alors d'astigmatisme de haut degré.

Les principaux symptômes de l'astigmatisme sont :

  • Maux de tête.
  • Fatigue oculaire.
  • Déformation de la vision : confusion des lettres ou chiffres présentant des formes qui se ressemblent, difficulté à percevoir les lignes droites, ...
  • Gêne à la lumière vive.
  • Picotements oculaires.
  • Besoin fréquent de plisser les yeux.

Parfois, l'astigmatisme est si léger qu'il passe inaperçu. Les troubles peuvent aussi ne survenir que ponctuellement, principalement à la suite d'activités visuelles accrues et prolongées : lecture, travail sur ordinateur, couture, ...

En outre, l'astigmatisme est souvent associé à un autre trouble visuel, comme l'hypermétropie ou la myopie.

Le diagnostic de l'astigmatisme

Un ophtalmologiste est le spécialiste de référence pour poser un diagnostic d'astigmatisme. Lors de la consultation, il vérifiera la vision de près comme de loin, et pourra mesurer les rayons de courbure de la cornée à l'aide d'un réfractomètre automatique.

Un examen aberrométrique pourra également être envisagé pour analyser un astigmatisme de haut degré.

les traitements proposés pour corriger l'astigmatisme

Les traitements correctifs visent à faire converger les rayons lumineux en un seul et unique point de la rétine. Selon le type et le degré d'astigmatisme, les conseils du spécialiste et le désir du patient, plusieurs possibilités existent :

Les lunettes à verres toriques

L'astigmatisme peut être corrigé par des lunettes dont le verre, dit torique, est cylindrique. Les verres toriques sont d'une épaisseur variable selon l'orientation. Ils permettent aux rayons lumineux d'être correctement redirigés vers la rétine, et donc de compenser le défaut de courbure de la cornée. Plus l'astigmatisme est fort, plus la variation de l'épaisseur du verre est importante.

Des verres correcteurs qui tournent peuvent immédiatement venir flouter la vision. Les montures rondes sont donc à proscrire en cas d'astigmatisme.

Les astigmates légers peuvent choisir de porter leurs lunettes uniquement lorsque l'attention visuelle demandée est plus importante : lire, regarder la télévision, conduire, etc.

Les lentilles de contact toriques

Si les lentilles sphériques restent les plus couramment utilisées en matière de correction visuelle, les lentilles souples toriques sont les plus adéquates en cas d'astigmatisme. De la même manière que les verres, les lentilles de contact toriques permettent à la lumière de se focaliser correctement sur la rétine pour compenser l'anomalie cornéenne.

La chirurgie

Les techniques chirurgicales employées peuvent être différentes selon le type d'astigmatisme, les caractéristiques de la cornée, l'existence d'autres troubles visuels associés, ou encore les éventuelles contre-indications :

  • Le Laser Excimer : son rayonnement permet de donner une forme arrondie à la surface de la cornée. Deux techniques peuvent être pratiquées avec le Laser Excimer :
    • La technique du Lasik : elle combine l'utilisation de deux lasers. Dans un premier temps, le Laser Femtoseconde réalise une découpe (un "chapeau") au sommet de la cornée. Ensuite, le Laser Excimer modifie la forme de la cornée sous ce chapeau, avant qu'il ne soit repositionné. Le Lasik est la technique la plus utilisée à l'heure actuelle.
    • La technique du PKR ou laser de surface : elle est moins utilisée en raison de ses suites opératoires assez inconfortables. Le Laser Excimer est utilisé seul, directement à la surface de la cornée.
  • L'implant Phake : il peut être préconisé lorsque la cornée ne peut supporter une opération au laser (parce qu'elle est trop fine ou déformée par un kératocône par exemple), ou que l'astigmatisme est très fort. Les implants Phakes sont des lentilles de contact qui vont être positionnées à l'intérieur de l'œil, généralement en arrière de l'iris. Leur pose est réversible.
  • L'implant torique, après ablation du cristallin : il peut être posé après une chirurgie de la cataracte, pour corriger un astigmatisme associé. Il est alors disposé à la place du cristallin naturel.

Quel que soit le traitement employé pour corriger l'astigmatisme, les troubles visuels éventuellement associés sont souvent simultanément corrigés.

Peut-on prévenir l'astigmatisme ?

Il est malheureusement impossible de prévenir un astigmatisme congénital. En revanche, quelques principes simples pourront limiter les risques d'astigmatisme provoqué : respecter les règles de sécurité en voiture, porter des lunettes de protection lors de travaux de bricolage, soudure, jardinage, ... En somme : mettre toutes les chances de son côté afin d'éviter les traumatismes oculaires.

Lire aussi : 
Lumiere uv : qu'est-ce que c'est ?
Cataracte qu'est-ce que c'est ?
Validité ordonnance lunettes et lentilles